L'Aïd al Fitr, conseils et recommandations

L'aid al fitr, une fête qui unit et se partage

L'aid al fitr, une fête qui unit et se partage

L'Aïd al Fitr, marquant la conclusion du mois béni du Ramadan, est une période de réjouissances, de gratitude et de profonde réflexion spirituelle. Au-delà de célébrer la fin d'un mois de jeûne et de dévotion, l'Aïd symbolise le partage, la générosité et l'unité parmi les communautés musulmanes du monde entier. Cette année, nous anticipons l'Aïd el Fitr 2024 le mardi 9 avril, insh’Allah, une occasion d'apporter espoir et soutien là où c'est le plus nécessaire.

Pourquoi fêtons-nous l'Aïd el-Fitr ?

L'essence de l'Aïd el-Fitr :

L'Aïd el-Fitr, ou la fête de la rupture du jeûne, célèbre la fin du Ramadan, le mois sacré du jeûne pour les musulmans. C'est un temps pour se rassembler en famille et entre amis, partager des repas et exprimer de la gratitude pour les bénédictions reçues. L'Aïd est également un moment pour donner la Zakat al-Fitr, une forme de charité destinée à assurer que tous puissent jouir de la fête, soulignant ainsi l'importance de la solidarité et du soutien communautaire.

Différence entre l'Aïd et le Ramadan :

Tandis que le Ramadan est un mois de réflexion, de prière et de jeûne, l'Aïd el-Fitr est un jour de célébration marquant la fin de ce mois béni. Si le Ramadan est un voyage spirituel intérieur, l'Aïd el-Fitr représente l'expression extérieure de la joie et du partage qui découlent de ce périple.

Les recommandations du Prophète (SWS)

Il est essentiel pour les musulmans de suivre la sunna (traditions) du Prophète (sws) car cela leur permet de vivre selon les enseignements authentiques de l'Islam, tels qu'ils ont été établis par le Prophète lui-même. En observant ces traditions, les croyants comprennent la signification et le but derrière les enseignements de l'Islam, en guidant leur comportement dans tous les aspects. Son exemple est le modèle parfait à suivre pour tous les musulmans.

Pour la célébration de l'aid al Fitr voici 6 recommandations du Prophète (sws)

1. Ghusl

Pour la prière de l'Aïd ainsi que la prière collective du vendredi, les grandes ablutions sont recommandées, bien qu'elles ne soient pas obligatoires selon la majorité des érudits. Cependant, cette non-obligation ne doit pas être une excuse pour ne pas les faire.

D'après Zadhan, un homme a interrogé 'Ali Ibn Abi Talib (qu'Allah l'agrée) à propos du ghousl. Il lui a dit : « Laves toi tous les jours si tu veux .» L'homme a dit : « Non, le lavage qui est le ghousl ? »'Ali Ibn Abi Talib (qu'Allah l'agrée) a dit : « Le jour du vendredi, le jour de Arafat, le jour du sacrifice et le jour du fitr ».

2. Mettre de beaux vêtements

Il est important de faire la distinction entre un jour de fête et un jour ordinaire. Célébrer l'Aïd implique de bien s'habiller pour marquer l'occasion.

D'après Ibn 'Omar (qu'Allah les agrée), 'Omar (qu'Allah l'agrée) a trouvé au marché une tunique de brocart qu'il a apporté au Messager d'Allah (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) et il a dit : “Ô Messager d'Allah ! Achète cette tunique avec laquelle tu pourras t'embellir pour le 'Id et lorsque tu reçois des délégations...” (Rapporté par Boukhari)

3. Manger des dattes

D'après Anas (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) ne sortait pas le jour du fitr avant d'avoir mangé des dattes. (Rapporté par Boukhari)

4. Takbir

L'un des actes les plus importants recommandés pour cette journée est de réciter les takbirs (louanges et glorification d'Allah) pendant la nuit et tout au long du trajet vers le lieu de prière, jusqu'à l'arrivée de l'imam.

Ibn ‘Umar, qu’Allah soit satisfait de lui et de son père, a affirmé : « Le Prophète sws sortait lors des deux fêtes […] en prononçant le Takbîr et le Tahlîl (fait de dire Lâ ilaha illa Allahu) à haute voix ». Et d’après Nâfi’, « Quand c’était le jour de Aïd al-Fitr ou de Aïd al-Adha, Ibn ‘Umar, qu’Allah soit satisfait de lui et de son père, avait l’habitude de répéter le Takbîr à haute voix jusqu’à ce qu’il entre dans la mosquée, et il continuait à le faire jusqu’à ce que l’imam arrive, puis il le répétait après lui » (al-Dâraqutnî)

d’Ibn Mas’ûd, qu’Allah soit satisfait de lui : « Il disait pendant les jours de Tachrîq : Allahu akbar, Allahu akbar, La ilaha illa Allah, Allahu akbar, Allahu akbar, wa lillâhi-l-Hamd (Allah est le plus Grand, Allah est le plus Grand, nul n’est digne d’être adoré en dehors d’Allah, Allah est le plus Grand, louange à Allah) » (Ibn Abî Chayba)

5. Se féliciter

Mohammad Ibn Ziyâd a dit : “J’étais avec Abi Oumâma et d’autres compagnons du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) Et quand ils revenaient (de la prière de l’aïd), ils se disaient les uns aux autres : ” Taqabalou llahou mini wa min Al”.

6. Prendre des chemins différents aller-retour

Djabir Ibn Abdillâh a dit : ” Le Prophète SWS prenait deux chemins différents le jour de l’Aïd.” (Rapporté Al Boukhari)

Il convient également de souligner qu'il est strictement interdit de jeûner pendant cette journée de fête comme nous l’indique ce hadith : d'après Abou Sa'id Al Khoudri (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Le jeûne ne convient pas durant deux jours : le jour du sacrifice et le jour de la rupture du jeûne du Ramadan ». (Rapporté par Mouslim)

Et que la prière de l'Aïd est hautement recommandée, voire obligatoire selon certains érudits, y compris pour les femmes.

Fraternité et générosité

L'Aïd al fitr est une occasion de se connecter avec les autres et de partager la joie de la fin du Ramadan. C'est également un moment privilégié pour renforcer la solidarité, la fraternité et la générosité envers ceux qui sont dans le besoin.

La charité occupe une place centrale lors de cette fête. En effet, chaque responsable de famille est tenu de donner la zakat el fitr, l'équivalent d'un repas à ceux qui sont dans le besoin avant la prière de l'Aïd. Cette aumône obligatoire permet de s'assurer que les pauvres puissent aussi célébrer la fête dans la dignité.

La Zakat al-Fitr est une forme de bienfaisance qui a de nombreux avantages. Elle purifie et valide le jeûne de celui qui la donne, comme l'indique cette parole prophétique rapportée par Ibn Abbas (رضي الله عنه) : "Le Messager d'Allah (Sws) a imposé l'Aumône de la rupture du jeûne car elle purifie le jeûneur des paroles futiles et indécentes, de même qu'elle est une nourriture pour les pauvres. Celui qui l'accomplit avant la prière, elle sera une Zakat acceptée, quant à celui qui la donne après la prière, elle ne sera comptée que comme une aumône parmi les aumônes".

Alors que pour nous, c'est un jour de célébration, de nombreuses personnes dans le monde se battent chaque jour pour satisfaire leurs besoins de base. Avec Human Appeal, vous pouvez offrir des cadeaux aux orphelins et aux enfants dans le besoin, faire un don, offrir de l'eau potable ou encore planter un oliver pour répandre la joie en cette journée de fête.

La générosité se manifeste également par le partage de la nourriture et des cadeaux avec la famille, les amis et les voisins. Les maisons sont décorées, les plats traditionnels sont préparés et les vêtements neufs sont portés. L'aid al Fitr est l’occasion idéale pour la réconciliation, le pardon et la fraternité entre les musulmans, de montrer à nos proches notre amour en leur offrant un cadeau, en les appelant ou en leur rendant visite.

Cette fête nous rappelle que nous sommes tous membres d'une même communauté humaine et que nous devons nous entraider pour soutenir et aider ceux qui sont dans le besoin.

Q’Allah accepte notre jeune et nos actions en ce mois de ramadan.

Nous avons une pensée particulière à tous les peuples opprimés dans le monde, en Palestine, au Yémen, en Somalie etc.

Retourner

Erreur

Fermer"