3 idées reçues sur le Ramadan

questions ramadan

Mes chers compatriotes, en cette période de confinement si difficile, je viens vous annoncer la plus belle des nouvelles, celle qui égaiera vos journées, vos soirées et parfumera vos foyers. Et oui ! Nous l’attendions avec impatience, et voilà qu’il pointe le bout de son nez...

Le mois béni de Ramadan est arrivé ! À cette occasion, on vous propose de vous mettre dans le bain en rappelant ici le concept et les vertus de ce mois. Tenez-vous bien, nous allons énoncer bon nombre d’infos et déconstruire des préjugés, pour que chaque personne nous lisant, percevra Ramadan d’une nouvelle façon.

Lorsqu’on évoque ce mois, on pense “jeûne", et on allie souvent ce jeûne a la difficulté, ce qui crée des aprioris chez une grande partie de la population.
Qui n’a jamais entendu de phrases assez marrantes tels que : ”Peux-tu te brosser les dents ou prendre une douche pendant la journée ? ”, ”As-tu le droit d’avaler ta salive ? C’est un liquide pourtant...” “Mais est-on obligé d’observer la période de jeune ? Si tu tombais dans les pommes, tout de même, on pourrait te donner de l’eau ?“, “Donc tu ne peux fréquenter de non-musulmans ? “

Ce ramadan, faites un don

Sélectionnez votre devise ainsi que le montant de votre don

1. “Jeûner est un devoir pour tous fidèles, sans exceptions”

FAUX. Ne jeûne que la personne se sentant apte. Les personnes âgées, la femme enceinte et accouchant et le malade, peuvent, par exemple, ne pas observer cette période de jeune, pour ne pas nuire à leur santé. La preuve étant la sourate la Vache, verset 184 :

“..pendant un nombre déterminé de jours. Quiconque d'entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d'autres jours. Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter (qu'avec grande difficulté), il y a une compensation : nourrir un pauvre. Et si quelqu'un fait plus de son propre gré, c'est pour lui ; mais il est mieux pour vous de jeûner ; si vous saviez ! “

2. “On ne peut se laver ou se parfumer en état de jeune”

FAUX. Bien au contraire, le jeûneur, de même que le croyant en temps normal se doit d’être propre et de garder une bonne hygiène de vie. De même que les 5 prières quotidienne attribuées aux fidèles, imposent d’être en état de pureté (ablutions). Le parfum reste toujours un plus, tant qu’il ne contient pas d’alcools.

3. ”Le Ramadan fait maigrir”

VRAI ET FAUX. On constate plutôt un effet yo-yo : les privations et frustrations lors du jeûne peuvent être gardées en mémoire et stockées par le corps, ce qui donnent lieu, quand vient le moment de la coupure du jeûne, au besoin de combler le manque de la journée, et donc manger en grosse quantité. La prise de poids n’est pas inévitable dans ce premier cas.

Cependant, si l’on revient au principe du jeûne du mois de Ramadan, et a l’éthique qu’il nous transmet, on se doit de respecter notre corps et de faire discerner les nourritures saines des quantités essentielles. Les aliments qui sont consommés en quantité raisonnable rassasieront et profiteront à notre santé.

Rappelons ici une parole sage de ‘Umar Ibn-Al Khattab : " Gardez-vous de remplir le ventre en mangeant ou en buvant ! Cela corrompt le corps, cause les maladies et entraine la paresse quant à l’accomplissement de la prière. Tâchez plutôt de manger et de boire avec modération ; cela est bénéfique pour le corps et loin de l’excès. "

On peut aussi reprendre le discours d’Epicure afin d’appuyer ce propos : " Des mets simples donnent un plaisir égal à celui d’un régime somptueux si toute la douleur causée par le besoin est supprimée, et d’autre part du pain d’orge et de l’eau procurent le plus vif plaisir à celui qui les porte à sa bouche après en avoir senti la privation”.

Les vertus du jeûne de Ramadan

Le fidèle, durant ce mois, s’abstint de manger et boire, et ce, du lever du soleil a son coucher. Il entre donc dans une longue phase d’endurance, durant laquelle il trouvera l’occasion de travailler exclusivement sa spiritualité et son rapport avec son seigneur.

On ne négligera pas la vertu médicinale du jeûne : Reposer, détoxiquer et régénérer l’organisme (élimination des toxines et mauvaises graisses). Et bien d’autres bienfaits physiques et psychiques, tels que le rajeunissement de la peau, la fortification des dents, la lutte contre les pathologies métaboliques, le renforcement du système immunitaire et la clarification de l’esprit.

Ce sont toutes ces raisons qui poussent le croyant a la certitude de la bienveillance de son seigneur envers lui, et qui fait du jeûne du mois de ramadan, le 4ᵉ pilier de l’islam.

Back to news

Erreur

Fermer