Les attaques à Gaza ont laissé de nombreux enfants sans parents

Gaza orphelin

Les dernières attaques à Gaza ont engendré 253 morts. Au moins 100 femmes et enfants auraient été tués lors de la dernière vague d'hostilités. Les enfants paient un lourd tribut, car beaucoup d'entre eux sont désormais orphelins, en effet, des enfants ont perdu un ou leurs deux parents au cours de la dernière attaque. Ils viennent ainsi s'ajouter aux dizaines de milliers d'enfants qui vivent dans la bande de Gaza sans leurs parents.

Il y a 153 millions d'orphelins dans le monde

Malheureusement, en raison des conflits, des catastrophes naturelles, de la pauvreté et de la marginalisation, 5 700 personnes deviennent orphelines chaque jour. Selon l'UNICEF, si les orphelins constituaient un pays à part entière, leur population se classerait au 9e rang mondial, derrière la Russie.

La plupart des 153 millions d'orphelins dans le monde sont des enfants qui ont perdu au moins un parent et vivent avec le parent restant ou un autre membre de la famille. Membres les plus vulnérables de la société, les orphelins sont confrontés à la faim, à la maladie, à l'exploitation et à des cycles d'extrême pauvreté dont ils ne sortiront jamais. C’est pour toutes ces raisons qu’Human Appeal favorise les orphelins car ils sont les plus vulnérables.

À Gaza, les orphelins ont besoin d’aide

Ces âmes innocentes ont été plus que traumatisées par les violentes escalades et c'est le regard vide qu'ils encaissent la dure réalité. La moitié des enfants de Gaza sont empêchés de réaliser leur potentiel.

De nombreux orphelins à Gaza attendent qu'on leur tende la main et ont besoin d'être parrainés. Opprimés et abandonnés, ils vivent en dessous du seuil de pauvreté, et nombre d'entre eux n'ont pas accès à une scolarité adéquate ou à des services sociaux.

Nous les aiderons grâce à notre programme de parrainage d'orphelins. Pour 45€/mois, vous pouvez transformer l'avenir d'un enfant palestinien en lui offrant le meilleur soutien possible, notamment des soins de santé, un abri, de la nourriture et l'éducation dont il a besoin pour surmonter le traumatisme de la guerre.

Je fais un don

Sélectionnez votre devise ainsi que le montant de votre don

Maria a perdu sa mère, ses frères et soeurs à cause du conflit

Maria est seulement âgée de quatre ans, mais elle est marquée pour le reste de sa vie. Pendant les onze jours de bombardements aériens violents sur la bande de Gaza, elle a perdu sa chère famille et, avec elle, sa voix.

Le père de Maria, Alaa Abu Hatib, a raconté qu'il avait rapidement quitté sa maison pour acheter du pain, des bonbons et des jouets pour ses enfants à l'occasion de l'Aïd. Il a ensuite découvert que sa maison avait été frappée de plein fouet, sans aucun avertissement. Pour Alaa et Maria, ce qui était censé être un jour de fête s'est vite changé en un jour de deuil. Ils ont perdu Yasmine, une épouse et une mère, et Yusuf, Bilal, Mariam et Yamin, des enfants et des frères et sœurs. Depuis ce drame, Maria n'a pas prononcé un mot.

"Elle était au troisième étage, et nous l'avons trouvé au rez-de-chaussée. Elle est encore sous le choc. Ce qu'elle a vu, nous, les adultes, nous ne pouvons pas le supporter." "Jusqu'à présent, elle n'a pas dit un mot à cause du choc et de l'horreur", a déclaré Alaa.

Venez en aide à Maria et aux orphelins à Gaza qui vivent la même situation qu’elle. Aidez-nous à reconstruire des vies à Gaza une fois de plus en faisant un don.

Je fais un don

Sélectionnez votre devise ainsi que le montant de votre don
Back to news

Erreur

Fermer