Ramadan : un mois béni mais pas sacré

Calendrier hegirien

L'Islam, riche de sa spiritualité, distingue quatre mois sacrés, chacun porteur d'une signification et d'opportunités uniques pour la foi musulmane. Ces mois sont Dhul-Qi'dah, Dhul-Hijjah, Muharram et Rajab. Bien que le Ramadan ne soit pas classé parmi les mois sacrés, sa proximité avec Rajab et Sha'ban en fait une période de préparation spirituelle essentielle.

D'après Abou Bakra (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Certes le temps est revenu comme le jour où Allah a créé les cieux et la terre. L'année est composée de douze mois dont quatre sont sacrés, trois sont à la suite: Dhoul Qa'da, Dhoul Hijja et Mouharam et Rajab Moudar qui est entre Joumada et Cha'ban ». (Rapporté par l'imam Boukhari dans son Sahih n°4662 et l'imam Mouslim dans son Sahih n°1679)

Qu'est-ce qu'un mois sacré ?

« Certes le nombre des mois auprès d'Allah est de douze dans son livre depuis le jour où il a créé les cieux et la terre, parmi eux quatre sont sacrés. Telle est la religion de droiture. Durant ceux-ci ne faites pas d'injustice envers vos propres personnes ». (Sourate 9 verset 36)

Dans la tradition islamique, un mois sacré est défini comme une période de paix, de piété accrue et de dévotion intense. Ces mois sont particulièrement vénérés et respectés, car ils offrent des occasions uniques de se rapprocher d'Allah et de renforcer sa foi. Les mois sacrés sont caractérisés par une interdiction des combats et des conflits, soulignant ainsi leur importance dans la promotion de la paix et de la spiritualité.

Les 4 mois sacrés en Islam sont Dhul-Qi'dah, Dhul-Hijjah, Mouharram et Rajab. Chacun de ces mois possède une signification et des pratiques spécifiques qui les distinguent des autres mois du calendrier islamique.

Le Ramadan n'est pas un mois sacré

Contrairement à une idée reçue, le mois de Ramadan n'est pas classé parmi les mois sacrés en Islam. Bien qu'il soit un mois extrêmement béni et d'une grande importance, avec le jeûne obligatoire et la révélation du Coran, il ne fait pas partie des quatre mois sacrés mentionnés dans le Coran.

Le Ramadan est un mois de jeûne, de prière, de réflexion et de communauté. C'est une période où les musulmans du monde entier s'abstiennent de manger, de boire, de fumer et de relations sexuelles du lever au coucher du soleil. C'est aussi un temps pour la lecture et la réflexion sur le Coran, ainsi que pour les prières nocturnes supplémentaires, connues sous le nom de Tarawih.

Alors que le Ramadan 2024 approche et aura lieu dans les alentours du 11 mars jusqu'au 9 avril, il est essentiel de se rappeler que, bien que ce mois ne soit pas classé parmi les quatre mois sacrés, il demeure une période de grande bénédiction et de spiritualité intense. C'est un moment idéal pour renforcer votre foi et pratiquer la générosité, un des piliers fondamentaux de l'Islam.

Votre générosité peut transformer des vies et apporter de l'espoir là où il est le plus nécessaire.

Je fais un don

Mouharram : le nouvel an islamique

Mouharram, le premier mois du calendrier musulman, revêt une importance capitale dans la foi musulmane. Il symbolise non seulement le début de l'année islamique mais représente également un moment de réflexion spirituelle profonde et de renouveau.

Signification et Pratiques:

  • Nouvel An Islamique : L'arrivée de Mouharram est l'occasion pour les musulmans de méditer sur les leçons de l'année écoulée et de formuler des intentions pour l'année à venir. C'est un temps pour évaluer sa croissance spirituelle, renforcer sa foi et se fixer des objectifs pour se rapprocher davantage d'Allah.
  • Jeûne d'Achoura : Le 10ème jour de Mouharram, connu sous le nom d'Achoura, est marqué par un jeûne facultatif mais fortement recommandé. Ce jeûne commémore la libération miraculeuse du prophète Moussa de l'oppression de Pharaon, un événement qui symbolise la victoire de la foi et de la patience sur l'adversité et l'oppression.

Mouharram et le jeûne d'Ashura offrent une occasion unique de commencer l'année islamique avec une perspective renouvelée et un engagement renforcé envers la foi. C'est un temps pour se rappeler des leçons du passé, se purifier des erreurs et avancer avec espoir et détermination vers un avenir spirituellement enrichissant.

Rajab : un mois de préparation pour Ramadan

Rajab, le septième mois du calendrier musulman, est souvent utilisé comme une période de préparation pour le mois béni de Ramadan. Jeûner pendant Rajab, en particulier pendant les jours blancs, est une pratique recommandée qui aide les musulmans à se préparer physiquement et spirituellement pour le jeûne du Ramadan. C'est aussi un moment propice pour augmenter les bonnes actions et renforcer sa foi en anticipation du mois de Ramadan.

Dhul-Qi'dah : un mois de paix et de réflexion approfondie

Dhul-Qi'dah, le onzième mois du calendrier musulman, est un temps de non-violence et de tranquillité. Historiquement, ce mois était reconnu comme une période où les conflits et les guerres étaient mis en pause, permettant aux communautés de se concentrer sur des aspects plus spirituels et personnels de la vie.

Pratiques Recommandées et Bienfaits :

  • Jeûne volontaire : bien que le jeûne ne soit pas obligatoire pendant Dhul-Qi'dah, jeûner volontairement pendant ce mois est considéré comme particulièrement méritoire. Cela permet non seulement de purifier le corps, mais aussi l'esprit.
  • Actes de charité : Dhul-Qi'dah est un moment propice pour augmenter les actes de charité et d'aide envers les nécessiteux. Cela renforce le sentiment de fraternité et de solidarité au sein de la communauté musulmane.
  • Renouvellement des intentions : c'est un temps pour réévaluer et renouveler les intentions personnelles, s'assurant qu'elles sont en harmonie avec les valeurs islamiques.

Dhul-Hijjah : Le mois du Hajj

Dhul-Hijjah, le douzième et dernier mois du calendrier musulman, est renommé pour le Hajj, le pèlerinage sacré à La Mecque. C'est aussi durant ce mois que se déroule l'Aid al-Adha, la fête du sacrifice. C'est un temps de dévotion intense, de prière et de célébration de la foi.

Importance et Pratiques :

  • Le Hajj : Le pèlerinage à La Mecque, un des cinq piliers de l'Islam, se déroule pendant Dhul-Hijjah. C'est un moment de purification spirituelle et de renouvellement de la foi.
  • Aid el-Adha : La fête du sacrifice, célébrée à la fin du Hajj, est un moment de partage et de générosité, rappelant le sacrifice du prophète Ibrahim.

L'Importance de l'abstention du péché pendant les 4 mois sacrés

Les quatre mois sacrés en Islam - Dhul-Qi'dah, Dhul-Hijjah, Mouharram et Rajab - représentent une période de grande sacralité et de piété accrue.

Leur importance est soulignée par divers enseignements et hadiths notamment lorsque l'imam Ibn Jarir Tabari a rapporté, avec une chaîne de transmission authentique dans son tefsir (vol 14 p 238, n°16698) concernant l'explication du verset, que le tabi'i Qatada a dit: « Certes l'injustice durant les mois sacrés est plus grave en terme de faute et de péché par rapport à l'injustice à un autre moment, même si l'injustice est grave dans tous les cas ».

La prise de conscience de la gravité des péchés durant les mois sacrés devrait inciter les croyants à une plus grande vigilance dans leurs actions et pensées. C'est une période pour se rapprocher d'Allah, renforcer sa foi et pratiquer la piété avec encore plus de ferveur. En reconnaissant la gravité des péchés durant ces mois, les musulmans peuvent s'efforcer de vivre ces périodes avec respect et dévotion, en cherchant à plaire à Allah et à suivre ses commandements de la manière la plus sincère.

En conclusion, les mois de Rajab, Dhul-Qi'dah, Dhul-Hijjah et Mouharram offrent des opportunités uniques pour la dévotion, la réflexion et la préparation spirituelle. Alors que nous approchons de ces mois en 2024, il est important de reconnaître leur signification et de saisir les opportunités qu'ils offrent pour renforcer notre foi et nos pratiques religieuses.

Quels sont les 12 mois en islam ?

Le calendrier hégirien, basé sur les cycles lunaires, est composé de 12 mois, chacun ayant sa propre signification et ses pratiques recommandées.

  • Mouharram : le premier mois sacré, marqué par le nouvel an islamique et le jeûne d'Achoura.

  • Safar : le deuxième mois, souvent associé à des superstitions infondées, mais qui est en réalité un mois comme les autres.

  • Rabi' al-awwal : le troisième mois, célèbre pour la naissance du Prophète Muhammad (ﷺ) mais qui est une innovation.

  • Rabi' al-thani : le quatrième mois, un temps pour continuer les bonnes pratiques commencées.

  • Jumada al-awwal : le cinquième mois, un moment pour renforcer la foi et la pratique religieuse.

  • Jumada al-thani : Le sixième mois, qui continue sur la lancée du mois précédent.

  • Rajab : le septième mois, un des quatre mois sacrés, idéal pour commencer à jeûner en préparation pour le Ramadan.

  • Sha'ban : le huitième mois, juste avant le Ramadan, souvent utilisé pour jeûner en préparation également.

  • Ramadan : le neuvième mois, un pilier de l'Islam, dédié au jeûne et à la prière.

  • Shawwal : le dixième mois, marqué par l'Aïd el-Fitr et les six jours de jeûne facultatifs après le Ramadan.

  • Dhul-Qi'dah : le onzième mois, un autre mois sacré, idéal pour les bonnes actions et la préparation spirituelle.

  • Dhul-Hijjah : Le douzième mois, également sacré, marqué par le Hajj et l'Aïd el-Adha.

Les jours blancs : pratique prophétique

Les jours blancs (pleine lune), qui tombent les 13e, 14e et 15e jours de chaque mois lunaire, sont des moments privilégiés pour le jeûne. Cette pratique, fortement recommandée par le Prophète Muhammad (ﷺ), est une excellente préparation pour le Ramadan mais aussi pour intégrer une pratique régulière de jeûne dans la vie, renforçant ainsi une dévotion et une proximité avec Allah.

Chaque mois du calendrier hégirien offre des opportunités uniques pour la croissance spirituelle et la pratique religieuse. En comprenant la signification de chaque mois, les musulmans peuvent mieux planifier leurs activités spirituelles et maximiser les bénéfices de leurs pratiques religieuses tout au long de l'année.

Retourner

Erreur

Fermer"