Qu'est-ce qui annule le jeûne ? Clarifications et sources

Ce qui annule le jeûne

Le Ramadan, un pilier essentiel de l'Islam, est un mois de réflexion, de dévotion et de purification. Cependant, certaines actions peuvent annuler le jeûne, rendant crucial pour chaque musulman de connaître ces annulatifs.

1. Manger et/ou boire volontairement

Consommer volontairement de la nourriture ou des boissons rompt le jeûne. Comme le précise le Coran : « Mangez et buvez jusqu'à ce que le fil blanc de l'aube se distingue nettement du fil noir de la nuit, puis observez le jeûne jusqu'à la tombée de la nuit. » (Sourate Al-Baqarah, 2:187).

Néanmoins, si la consommation se fait par inadvertance, le jeûne demeure intact. Le Prophète Muhammad (paix et bénédictions sur lui) a enseigné : « Si quelqu'un oublie qu'il jeûne et mange ou boit, qu'il poursuive son jeûne, car c'est Allah qui lui a donné à manger et à boire. » (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°6669 et Mouslim dans son Sahih n°1155)

2. Se faire vomir

Provoquer délibérément le vomissement pendant le jeûne entraîne l'annulation de celui-ci. D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui vomit non volontairement alors qu'il jeûne n'a pas a rattraper mais celui qui se fait vomir volontairement qu'il rattrape ». (Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°720 et authentifié par cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

3. Avoir un rapport sexuel

Engager des rapports sexuels pendant les heures de jeûne du Ramadan est une action qui annule immédiatement le jeûne et impose une expiation sévère, connue sous le nom de Kaffara. Cette règle est clairement établie dans le Coran où Allah nous enseigne : « Il vous est permis, la nuit du jeûne, d'avoir des rapports avec vos femmes... » (Sourate Al-Baqarah, 2:187), soulignant ainsi que les relations intimes sont strictement réservées aux heures nocturnes, en dehors du temps de jeûne.

La Kaffara (nourrir 60 pauvres ou jeûne 60 jours de suite), dans ce cas, est une mesure disciplinaire visant à renforcer la sanctité du jeûne et à rappeler l'importance de la maîtrise de soi pendant ce mois sacré.

Vous devez expier une rupture volontaire du jeûne ? Faites une compensation et contribuez à soutenir ceux qui en ont le plus besoin.

Je verse une compensation

4. La masturbation

L'émission de maniyy (liquide séminal) due à une stimulation sexuelle intentionnelle pendant les heures de jeûne invalide également le jeûne et la personne devra rattraper le jour manqué et se repentir. Cependant, il est important de noter que si l'émission de maniyy survient sans une stimulation intentionnelle, comme c'est le cas durant un rêve (également connu sous le nom de rêve érotique), le jeûne reste valide.

5. Menstruations ou lochies durant le jeûne

L'arrivée des menstruations (règles) ou des lochies (saignements post-accouchement) entraîne une interruption immédiate du jeûne pour la femme. Les femmes concernées par ces conditions sont tenues de rattraper les jours de jeûne manqués une fois leur cycle terminé.

6. Fumer

Fumer pendant les heures de jeûne du Ramadan est considéré comme un acte qui annule le jeûne. En effet, fumer implique l'inhalation de substances dans les poumons, ce qui est assimilé à l'ingestion. Par conséquent, il est impératif d'éviter de fumer du lever au coucher du soleil pendant le Ramadan pour préserver la validité de votre jeûne.

7. Les injections nutritionnelles

Les injections nutritionnelles, ou toute forme d'alimentation intraveineuse, sont considérées comme annulant le jeûne. Ces injections fournissent des nutriments directement dans le système circulatoire, ce qui est assimilé à l'ingestion de nourriture.

Idées reçues sur les comportements affectant les récompenses du jeûne

Bien que certains comportements ne rompent pas le jeûne en termes de validité, ils peuvent néanmoins diminuer considérablement ses récompenses spirituelles. Parmi ces comportements, on trouve le fait de s'énerver, d'insulter, d'écouter de la musique ou de mentir.

D'après Anas Ibn Malik (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui ne délaisse pas la tromperie et le mensonge, Allah n'a pas besoin qu'il délaisse sa nourriture et sa boisson ». (Rapporté par Tabarani dans Al Mou'jam As Saghir vol 1 p 170 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1080)

Ces actions, bien qu'elles ne rendent pas le jeûne invalide, corrodent l'esprit du Ramadan et éloignent le jeûneur de l'objectif de purification et de rapprochement avec Allah.

Idées reçues sur les actions autorisées pendant le jeûne

Il existe également des idées reçues concernant des actions qui, contrairement aux croyances populaires, sont autorisées pendant le jeûne et n'affectent pas sa validité. Se brosser les dents sans avaler d'eau ou de dentifrice, avaler sa propre salive, et prendre une douche sont des exemples d'actions permises. Ces pratiques ne constituent pas une introduction de nourriture ou de boisson dans le corps et ne rompent donc pas le jeûne. Il est important de noter que la prudence est de mise lors du rinçage de la bouche ou du nez pour éviter toute ingestion accidentelle, conformément aux enseignements prophétiques qui encouragent la modération et la précaution dans ces pratiques.

Ce ramadan 2024, mettons fin à la faim. Ensemble, faisons de la générosité une force transformatrice

Je fais un don
Retourner

Erreur

Fermer"