Human Appeal condamne l'escalade de violence en Syrie

Urgence Syrie

Depuis décembre, plus de 900 000 civils syriens, majoritairement femmes et enfants, ont été contraints de se déplacer et ont tout perdu. Alors que les offensives militaires tendent à s'intensifier, on ne peut que prévoir une dégradation cauchemardesque de la vie de milliers d'innocents.

Afin de palier à cette situation d'urgence, Human Appeal s'est joint à d'autres organisations humanitaires pour condamner l'escalade de violence meurtrière se déroulant dans le nord-ouest de la Syrie. Nous exhortons la communauté internationale à mettre fin au conflit qui dure depuis maintenant près de 10 ans, ainsi que d'accroître le soutien apporté à la région d'Idlib, actuellement à feu et à sang.

L'équipe Human Appeal à l’international et sur le terrain en Turquie ainsi qu'en Syrie sera disponible pour des interviews et des témoignages au fur et à mesure que notre réponse à la crise se poursuivra. Cette équipe est composée des membres suivants :

Abdullah Haj - Chef d'équipe d'Human Appeal (Syrie)

Ahmad Alemael - Coordinateur du projet "Human Appeal Health" (Syrie)

Eyup Ural - Chef de projet (Turquie)

Maissa – Responsable communication (France)


L'ONU estime que 373 civils ont été tués au cours des deux derniers mois, dont 49 au cours des cinq premiers jours de février seulement. Toutefois, ces statistiques demeurent dérisoires comparées aux 50 000 personnes qui dorment en plein air, dans des températures avoisinant les 7◦C. Ces personnes ne sont malheureusement qu'une infime partie des 900 000 personnes qui ont été déplacées à l'intérieur de leur propre pays et qui doivent désormais lutter pour leur survie, un nombre qui représente le plus grand déplacement de populations depuis le début du conflit en 2011.

Actif en Syrie depuis 2011, Human Appeal a mené des opérations de secours sur le terrain pendant toute la durée du conflit. Des milliers de kits de survie hivernale et de colis alimentaires d'urgence ont été distribués à ceux qui en avaient le plus besoin. Des centaines d'agriculteurs ont été formés pour permettre au peuple syrien d'avoir des moyens de subsistance plus durables, des milliers d'enfants ont bénéficié d'un meilleur accès à l'éducation et des cliniques de santé mobiles ont traité les personnes les plus fragilisées par la situation dans les zones les plus difficiles à atteindre. On compte également plus de 37 000 tonnes de farine fournies dans le cadre de notre projet de sécurité alimentaire.

Human Appeal a également été extrêmement présente au niveau des infrastructures de santé en Syrie, qui ont été la cible de nombreuses frappes aériennes. Plus de 50 hôpitaux ont dû suspendre leurs activités, au détriment des femmes et des enfants présents. Ces derniers constituent aujourd'hui la grande majorité des nouvelles personnes déplacées, incluant femmes enceintes et nouveau-nés. Cette fermeture généralisée du système de santé syrien a laissé des millions de personnes dans le dénuement. L'hôpital Al-Imaan pour femmes et enfants, où opère Human Appeal, a été pris pour cible à plusieurs reprises et a été touché l'année dernière, ce qui a conduit à sa relocalisation à Idlib où nous continuons à intervenir et à fournir une assistance aux personnes déplacées.

Mais la situation reste plus incertaine encore que durant les 9 dernières années. De nombreux membres du personnel d'Human Appeal en Syrie sont maintenant eux-mêmes des personnes déplacées. Au sein de nos projets médicaux, 37 de nos travailleurs humanitaires locaux ont été contraints de fuir leurs postes.

Toutes ces actions et années sur le terrain ont permis à Human Appeal de devenir experte de ce dont les Syriens ont besoin, et ont motivé notre décision dans l’engagement à dépenser 190 000 € supplémentaires pour aider les milliers de personnes touchées par cette nouvelle vague de violence et de déplacements.

Human Appeal se concentrera à présent sur la fourniture d'abris, de nourriture et d'un soutien de santé d'urgence aux populations nouvellement déplacées. Human Appeal France s'est engagé à fournir des tentes d'urgence toutes équipées à plus de 900 syriens. Nous avons aussi planifié de nourrir plus de 13 000 personnes grâce à des colis alimentaire incluant des conserves prêtes à l'emploi. Et heureusement, notre hôpital Al Imaan est toujours en marche grâce à vos dons et reçoit quotidiennement femmes et enfants. Les familles déplacées reçoivent ainsi des soins essentiels au quotidien, là où de nombreux hôpitaux ont été suspendus à la suite des attaques.


Behesti Ismail, directeur d'Human Appeal pour la Turquie et la Syrie, a déclaré :

"Lorsque le peuple syrien regarde le monde, il se pose des questions : où est la protestation morale ?" Cet appel est en leur faveur, et il nous appartient également de prendre la parole pour ceux qui ne peuvent pas se défendre eux-mêmes ; que ce soit parce qu'ils ne sont plus avec nous en raison de ce conflit, ou parce qu'ils viennent juste de naître dans un monde qui s'effondre autour d'eux.

"Près de 3 millions de personnes ont besoin de soins de santé et de toute urgence, pourtant les hôpitaux ont été pris pour cible. Les nouveau-nés prennent leur première respiration dans des tentes glacées et des camps insalubres qui dépassent leur capacité d'accueil par milliers. Un cessez-le-feu immédiat est le seul moyen de mettre fin à la tragédie humaine de masse qui se déroule actuellement. Malheureusement, il est trop tard pour beaucoup d'entre eux, les conséquences du conflit se feront sentir pendant des générations, mais des centaines de milliers de personnes peuvent encore être sauvées, si nous agissons maintenant et montrons à la Syrie que le monde se soucie d'elle."


Notes aux rédacteurs :

Les membres du personnel d'Human Appeal seront disponibles pour des interviews et des témoignages. Pour ce qui concerne ce sujet ou toute autre question relative aux médias, veuillez contacter Maissa Ghaouel au 07 84 56 20 71 ou par email à maissa.ghaouel@humanappeal.fr.

Human Appeal (www.humanappeal.fr) est l'une des organisations caritatives qui connaît la plus forte croissance. Présente dans 25 pays, en Asie, en Afrique, en Europe et au Moyen-Orient, elle apporte son aide en temps de crise et met en œuvre des programmes de développement durable dans les pays les plus pauvres du monde.

L'UNOCHA a estimé que 373 civils ont été tués en Syrie entre décembre et début février, avec 49 décès enregistrés entre le 1er et le 5 février - https://news.un.org/en/story/2020/02/1056892

L'ONU a elle estimé que 900 000 personnes ont été déplacées dans le nord-ouest de la Syrie depuis le début du mois de décembre - https://news.un.org/en/story/2020/02/1057591

Back to news

Erreur

Fermer