Gaza : Les services médicaux dépassés par la crise humanitaire

crise humanitaire à gaza

La vague actuelle d'attaques, après plus d'une semaine de bombardements, a tué 212 personnes, dont 61 enfants, et environ 1 500 Palestiniens ont été blessés. Ces victimes sont des civils ordinaires qui ont un besoin d’une aide médicale d’urgence. Mais la demande de soins urgents a mis à rude épreuve les hôpitaux, le personnel médical, les réserves de sang et d'autres services vitaux.

Les infrastructures de santé sont les premières cibles des attaques

Des centaines de sites à Gaza ont été endommagés ou détruits par les frappes aériennes, notamment des bâtiments résidentiels, des infrastructures d'eau et d'électricité et des installations médicales. Sans eau et électricité, il est impossible pour le personnel médical de soigner les victimes dans de bonnes conditions. Selon l'Organisation mondiale de la santé, les frappes et les bombardements ont endommagé au moins 18 hôpitaux et cliniques. C’est notamment le centre de santé primaire Hala Al Shawwa qui a été détruit, centre plus que nécessaire en cette crise sanitaire mondiale puisqu’il fournissait des tests COVID-19 et des vaccinations. Les frappes aériennes ont également visé les routes menant aux deux principaux hôpitaux de Gaza, limitant l'accès des services d'urgence, et causant des dommages indirects à deux autres établissements de santé. Les membres du personnel médical se mettent tous les jours en danger, et certains d’entre eux ont perdu la vie.

La situation critique est exacerbée par le COVID-19

Il n'y a aucun endroit sûr à Gaza maintenant, il n'y a pas un seul chemin dans la ville qui ne soit pas visé. Les bâtiments résidentiels sont visés, les écoles, les commerces, les mosquées, la rue elle-même. Les victimes ne cessent d’augmenter chaque jour, les services médicaux se voient submergés. De plus, la crise de COVID-19 est toujours présente, et cela, même à Gaza. Le système de santé palestinien fait face à une double crise humanitaire. Il y a, en plus de la guerre, les victimes du COVID-19, car même si le service de vaccination a commencé dans la bande de Gaza, il y a environ deux ou trois mois, il sera interrompu à cause du manque de moyens, de personnel et des destructions d’infrastructure.

Aidez-nous à fournir une aide médicale d’urgence à Gaza

Les familles à Gaza sont bombardées, des immeubles entiers sont rasés par des frappes aériennes, enfants et adultes sont blessés par les attaques. Aidez-nous à fournir une aide médicale urgente aux hôpitaux de Gaza et aux cliniques inondées de blessés. Nous fournissons une aide médicale immédiate à ceux qui en ont le plus besoin, tout en développant les capacités et les compétences locales pour assurer le développement à long terme du système de santé palestinien. Mais nous avons besoin de votre aide pour atteindre ceux dont la vie est en danger immédiat. N'abandonnez pas la Palestine en ce moment très fragile.

Je fais un don

Sélectionnez votre devise ainsi que le montant de votre don

Merci de choisir un autre montant

Back to news

Erreur

Fermer