Urgence Yemen

yemen malnutrition

Le Yemen, la pire crise humanitaire au monde selon l'ONU. Aidez nous à changer les choses.

Urgence Yemen

En crise dans la crise

Choléra, malnutrition et épidémies dévastent le Yémen.

Pendant 6 longues et brutales années, les Yéménites ont été déchirés par la guerre. Le pays a été ravagé par la pire famine du siècle, le choléra généralisé et la crise humanitaire la plus urgente du monde. Et maintenant, COVID-19 menace de pousser le Yémen au bord du gouffre.

Soutenez nos actions au Yémen dès aujourd'hui pour aider nos équipes à fournir aux familles des colis alimentaires, de l'eau propre et des kits d'hygiène pour se protéger contre le coronavirus et le choléra.

L'Organisation mondiale de la santé prévoit que plus de la moitié de la population totale du Yémen contractera le coronavirus, et Médecins sans frontières a décrit l'épidémie - qui tue plus d'un cinquième de tous les patients - comme catastrophique.

19,7 millions de Yéménites manquent d’un accès suffisant aux soins. La moitié des établissements de santé ayant été détruits par le conflit, il n'y a pas de tests disponibles et les hôpitaux manquent de dispositifs médicaux, d'oxygène, de masques et d'autres équipements essentiels pour combattre l'épidémie. Chaque jour, 80 à 90 corps sont déposés dans des tombes après avoir souffert de symptômes ressemblant à ceux d'un coronavirus.

Des camps surpeuplés, sans échappatoire

Le système de santé du Yémen s'est effondré à tel point que huit décès dus au coronavirus sur dix surviennent à domicile. Les quelques hôpitaux qui acceptent des patients sont à peine en mesure de fonctionner, manque de ressources et de moyens.

C'est 80% des Yéménites qui ont aujourd'hui besoin d'une aide humanitaire. Des millions de personnes déplacées par le conflit vivent dans des camps surpeuplés, sans électricité, nourriture, eau ou installations d'hygiène. Pourtant, alors que l'aide supplémentaire est la plus nécessaire, le financement international a été réduit.

Votre aide est nécessaire et de toute urgence

Aidez-nous à sauver les Yémenites. Votre soutien est nécessaire de toute urgence pour empêcher ce virus dévastateur de brutaliser une population qui lutte déjà contre les violences de la guerre, les déplacements, le choléra et la malnutrition.

Ca ne peut plus attendre. Nous devons agir maintenant.

Il est temps de leur venir en aide et de les soulager face aux tragédies.

Sélectionnez votre devise ainsi que le montant de votre don

Merci de choisir un autre montant

Voir plus de vidéos

Revoir la vidéo

Le Yémen est confronté à la pire crise humanitaire du monde.

Selon l'ONU
urgence yemen

Personne ne devrait mourir de malnutrition

Voici Layla. Elle a fui vers la capitale du Yémen avec son père aveugle et ses 3 enfants (ceux qui ont pu survivre aux tragédies) pour échapper à l'angoisse de la guerre à Al-Hodaida. Tragiquement, Layla a perdu 2 de ses précieux enfants à cause de malnutrition extrême.

« Ma famille de 5 personnes vit maintenant dans une ferme, dans une bergerie. Nous n'avons aucune protection contre la chaleur et aucun matelas pour dormir. Depuis que mon mari nous a quittés, je travaille comme femme de ménage pour des riches Yéménites, mais je ne gagne qu'1$ par jour, ce qui ne suffit pas pour couvrir les besoins essentiels de ma famille.

Mes enfants n'ont qu'un seul repas par jour à midi, pas de petit-déjeuner, dîner ou souper. Nous nous couchons le ventre vide et ne pouvons même pas nous permettre de boire de l'eau propre ou de manger des fruits.

J'ai peur que nous mourions de faim si personne ne nous aide. Je demande aux organisations humanitaires de se soucier de ma situation, de celle de mes enfants et de celle de mon père aveugle. Nous n'avons personne pour nous soutenir ou pour subvenir à nos besoins. J'ai des enfants qui vont mourir de faim, de maladie ou encore de la chaleur extrême si nous ne recevons pas d'aide. »

Permettez-nous d'agir au plus vite

Sélectionnez votre devise ainsi que le montant de votre don

Merci de choisir un autre montant

Je fais un don

Pourquoi donner auprès d'Human Appeeal ?

La guerre civile continue à entraîner une insécurité alimentaire à grande échelle, un grave déclin économique et l'effondrement des services publics essentiels et des infrastructures, y compris les hôpitaux et les écoles ; l'épidémie de choléra ne cesse de se propager.

Depuis 2014, nos bureaux au Yémen ont fourni une aide d'urgence comprenant des fournitures médicales, hygiéniques et nutritionnelles aux hôpitaux et aux centres de traitement du choléra. Nous avons organisé des distributions de nourritures et fourni du matériel scolaire aux élèves d'un orphelinat de Sanaa.

Human Appeal a été à la pointe de la réponse à l'épidémie de choléra et lors de la deuxième épidémie en mai 2017, nous avons procédé à une évaluation rapide des besoins à Sana'a et Al Hudaydah.

De plus avec l’aide de l’OMS (organisation mondiale de la santé) nous avons livré des centaines de lits et matelas aux centres de lutte contre le choléra à Sana'a, soignant ainsi environ 18 000 patients tout au long de l'année.

Pendant l'épidémie de choléra, nous avons également soutenu les hôpitaux d'Al Hudaydah et d'Al Dhale'e avec des fournitures médicales telles que des solutions de réhydratation orale, des antibiotiques, des seringues, des gants, des masques, des blouses de protection et des couvre-chefs.

Nous avons établi des partenariats avec l'OCHA et l'OMS pour fournir des projets vitaux. Avec le soutien de l'OMS, nous avons commencé l'intervention d'urgence contre l'épidémie de choléra en novembre 2017, qui a été récemment achevée.

Signe de l'augmentation des besoins depuis le début du conflit, au cours du dernier trimestre de 2019, plus de la moitié des bénéficiaires que nous avons soutenus dans le monde se trouvaient au Yémen.

Ce que nos équipes ont accompli au Yémen

Human Appeal travaille au Yémen depuis 2014. Depuis le début du conflit, vos dons ont permis de fournir de la nourriture, des soins de santé et des fournitures médicales à plus de 900 000 Yéménites dans un besoin urgent.

Nous avons fourni de la nourriture à près de 4 500 yéménites déplacées, de l'eau potable à 7 500 personnes et une protection médicale à 100 000 familles contre la fièvre dengue.

Nous avons livré des colis alimentaires d'urgence effectué des distributions de nourriture saisonnière pendant les mois de Ramadan et de la viande lors de l'Aid al Adha, à 64 430 personnes.

Nous avons soutenu 45 900 personnes au pic de l'épidémie de choléra, en fournissant des solutions de réhydratation orale, des antibiotiques, des seringues, des gants et des blouses à Al-Hudaydah et à Dhale, ce qui leur a permis de traiter 24 800 personnes atteintes.

Nous avons donné accès à des fournitures essentielles, directement à un centre de lutte contre le choléra, comprenant 100 lits et matelas et desservant 18 000 personnes en un an.

Nous avons également fourni des médicaments d'urgence, des produits d'hygiène et des produits nutritionnels à l'hôpital AlJomhouri de Sa'dah. Ainsi que dix incubateurs pour bébés prématurés à l'hôpital maternel Al-Sabeen de Sanaa, qui a aidé 700 nourrissons à voir le jour en 2017.

Nous avons soutenu 600 enfants dans un orphelinat de Sanaa, au Yémen, en partenariat avec d'autres agences, en fournissant aux étudiants des uniformes, des livres et d'autres matériels d'étude pour soutenir leur éducation et ainsi leur futur.

Notre projet en cours

Pour atténuer la situation de crise, nos équipes proposent en ce moment même une réponse à l'urgence en matière de santé, de nutrition et d'hygiène. Notre objectif ? Sauver des vies, en soutenant les personnes les plus vulnérables (enfants, femmes et personnes âgées). Le projet comprend :

  1. La fourniture de services de santé primaire et de nutrition dans 4 centres de santé
  2. La fourniture de services de soins de santé secondaires partiels dans 4 centres de santé
  3. La fourniture de services d'urgence en matière d'assainissement de l'eau et d'hygiène
  4. L'entretien des systèmes durables d'approvisionnement en eau, en particulier dans les districts à haut risque

Ainsi, notre projet permettra de fournir des services de santé et d'hygiène d'urgence, tout en restaurant et en maintenant des systèmes de santé, de nutrition et d'hygiène, dans les districts les plus défavorisés, où les populations sont les plus exposées au risque de famine.

Erreur

Fermer